Le Label Entreprise du Patrimoine Vivant sur Coqelysees.com

entreprise du patrimoine vivant L'univers du Made in France sur coqelysées.com

EPV : Un label de l'État français

Le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) est une marque de reconnaissance de l'État, mise en place pour distinguer des entreprises françaises détenant, entre autres, des savoir-faire industriels et artisanaux d'excellence.

Attribué pour une période de cinq ans, ce label rassemble des fabricants partageant une certaine vision des activités qui doivent être celles de leur entreprise : la haute performance de leur métier et de leurs produits, une attention permanente à la formation interne, une démarche innovante techniquement et socialement et une stratégie commerciale dynamique.

Créé par la loi en faveur des PME du 2 août 2005 (article 23) et mis en place en mai 2006, le label Entreprise du Patrimoine Vivant a également su capitaliser depuis 15 ans sur les retours d'expériences positifs des entreprises déjà labellisées.

Pour suivre les évolutions de ces entreprises françaises œuvrant autant sur le marché français qu'à l'international, le label EPV a vu ses critères se préciser grâce au décret n°2020-67 du 30 janvier 2020 (article 9).

Ce label d'Etat est rattaché au Ministère de l'Economie et des Finances et décerné par les préfets de région.

coqelysees aime le MIF  L'univers du Made in France sur coqelysées.com

Quels sont les métiers concernés par le label EPV ?

Ouverte à tous les métiers de production, transformation, réparation et restauration, cette distinction créée en 2005 est attribuée pour 5 ans après une sélection rigoureuse des candidats. Plus précisément, les métiers concernés sont :

Les métiers liés à l'art et à la culture, en raison de leurs méthodes de travail avancées, de la rareté de leurs équipements et de leur portée culturelle. Baccarat, Chaumet ou Hermès figurent notamment parmi les entreprises récompensées.

  • Les métiers de la gastronomie, pour la reconnaissance des tables de prestige comme Dalloyau, Biscuits Fossier, Chocolaterie de Puyricard, Caviar Petrossian ou encore Champagne Bollinger, les terroirs et les spécialités.
  • Les métiers de l'industrie qui développent et utilisent des technologiques de pointe, de la propriété intellectuelle à très haute valeur ajoutée et qui sauvegardent des fabrications traditionnelles. Des entreprises de secteurs aussi divers que l'optique (Thales Angenieux) et la fabrication de gants de sécurité (Espuna) sont ainsi distinguées.

Un plus pour l’international

Outre la reconnaissance de leurs savoir-faire à l’échelle nationale, ce label est également un avantage pour l’exportation.

Une convention entre la Direction Générale des Entreprises (DGE) et Business France, l’agence française pour le développement international des entreprises, a été mise en place avec 3 objectifs :
- proposer un service « plus » en termes d’accompagnement collectif ou individuel pour les primo-exportateurs comme pour les exportateurs confirmés ;
- offrir un programme d’actions pour les grands secteurs couverts par les EPV ;
- les accompagner dans toutes les étapes de leur démarche export. 

Concrètement, quels sont les avantages pour les EPV ?

- un appui individuel permettant de répondre à leurs besoins spécifiques : diagnostic export, préparation avant une mission, accompagnement ; 
- l’organisation de visites de prescripteurs étrangers en France, pour faire découvrir le savoir-faire et les ateliers ;
- des privilèges réservés aux EPV dans le cadre d’actions collectives (salons, rencontres acheteurs, présentations de produits et de savoir-faire) ;
- la promotion du label au niveau international, dans le cadre d’opérations de communication menées à l’occasion d’actions collectives ;
- la mise à disposition de fichiers clients/prescripteurs sur les marchés et zones de développement des EPV.

fabriqué-france.fr_ L'univers du Made in France sur coqelysées.com

Les entreprises labellisées


Les entreprises labellisées appartiennent à sept grands univers : la décoration, la mode et la beauté, le patrimoine bâti, les équipements professionnels, la culture et les loisirs, la gastronomie et les arts de la table.

En 2017, elles sont à 88 % des PME et 72 % à réaliser un chiffre d'affaire à l'export6. Elles réalisent au total entre 20 et 30 % de leur chiffre d'affaire à l'export, mais pour 14 % d'entre elles, il est supérieur à la moitié. Le label est jugé par des directeurs d'entreprises avoir un impact très positif vis-à-vis de la clientèle étrangère.

Ces entreprises sont confrontées à quatre problèmes principaux. Pour faire face à la disparition des filières de formation, elles organisent une formation en interne avec des anciens salariés faisant office de tuteurs. Mais, la longue durée d’apprentissage (entre 3 et 5 ans) et la difficulté de recruter des candidats prêts à s'investir sur le long terme constituent des freins. De même, l'accompagnement, en particulier financier, des collectivités et de l’État est jugé insuffisant.

En 2017, près de 1 400 entreprises françaises sont labellisées, totalisant 62 000 emplois pour un chiffre d’affaires cumulé de près de 14 milliards d'euros

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,