Histoire de ML sellier

Coqelysees.com vous présente :

ml sellier logo  L'univers du Made in France sur coqelysées.com

Une passion

Martine Lemaire, ancienne responsable du bureau sécurité sociale de l'armée de l'air à la BA 103, démissionne de l'armée de l'air pour créer, à 47 ans, son « Atelier du rond de cuir » à Aubencheul-au-Bac dans le Nord. Elle devient ainsi maroquinière et créatrice d'accessoires de mode en cuir, spécialiste en sellerie, bourrellerie, maroquinerie; cette passionnée déborde d'idées. Son atelier, Martine Lemaire, en a rêvé durant dix-huit ans.

En 2007, cette mère de trois enfants s'émancipe et se lance dans sa reconversion. Le cuir est une matière que cette cavalière émérite a pris l'habitude « de bricoler » pour réparer son matériel d'équitation et celui de ses amis. Mais si Martine est douée, elle n'a pas « de bases professionnelles ».

Et ce sont deux bonnes fées qui vont se pencher sur son berceau artisanal, ses « protecteurs » comme elle aime les appeler, deux Meilleurs Ouvriers de France. Il y a d'abord Bernard Steff, octogénaire de Niergnies, ancien sellier-gainier à Paris. « Il travaillait à l'Élysée. Il a même refait l'intérieur d'avions pour les Émirats arabes. Bernard m'a appris à parer le cuir, à l'affiner, à faire des raccords ... » Ce maître lui présente l'un de ses amis, ancien sellier-maroquinier qui a fini sa carrière chez Hermès. « Il m'a appris le beau travail, les belles finitions, la façon de consolider un sac à main dans la tradition française. Petit à petit, ça m'a plu, il m'a donné le goût du sac à main. »

La création

Martine dessine elle-même ses croquis, crée ses patrons, choisit ses cuirs pour réaliser des sacs à main en tous genres. « J'ai pleins d'idées. Je n'ai pas de modèle suivi sinon je crois que je m'ennuierais. À chaque fois que j'en réalise un, je suis un peu comme une élève qui passe un examen. Je suis fébrile. »

Ses articles de maroquinerie sont fabriqués dans les plus belles peausseries et dans les règles de la tradition de la sellerie-maroquinerie française. 

Les peaux sont choisies dans des tanneries essentiellement françaises et belges en privilégiant les cuirs "pleine fleur" et à tannage végétal.

Dans son atelier, ce sont aussi des selles pour chevaux, du matériel d'équitation (enrênement, harnais, muserolle...) qui prennent vie. Suite à plusieurs demandes, elle s'est aussi spécialisée dans les articles médiévaux (escarcelle, bourse, étui à scramasaxe (arme blanche), ceinture et bientôt chaussures médiévales). « Je refais aussi des selles pour d'anciennes motos. » On peut aussi lui commander du sur mesure ou faire réparer des articles. Une reconversion plus que réussie !

La sélection de ML sellier

Toutes nos autres marques

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,