Histoire de Casino Culture

Coqelysees.com vous présente :

logo casino culture  L'univers du Made in France sur coqelysées.com

Le créateur

 

Michel Monvoisin, 56 ans, a mis un terme à 23 ans d’activité dans l’ingénierie pédagogique pour se consacrer à un projet plus ludique mais tout aussi complexe : créer un jeu de plateau culturel entièrement fabriqué en France et conçu pour mettre en valeur les sites et monuments les plus visités de France.

Natif de Paris et installé dans les Yvelines depuis 1986, à Saint-Germain-en-Laye où il s’est marié, puis à Poissy, sur l’île de Migneaux où il vit depuis 1998, Michel Monvoisin est un fervent amoureux de culture.

Dans le cadre de sa précédente activité professionnelle, il a été amené à voyager aux quatre coins de la France. « À 30 ans, j’ai créé mon entreprise d’ingénierie pédagogique (définition du matériel nécessaire à la formation), un concept qui n’existait pas à l’époque. J’ai pu travailler dans toutes les académies et partout où j’allais j’en profitais pour visiter musées, cathédrales, etc. »

 

Un projet

 

En 2013, l’aventure de Didaquest (nom de son entreprise) s’arrête, il a alors l’idée de se lancer dans ce projet tout aussi pédagogique mais plus ludique de créer un jeu de société « sur notre patrimoine ». Le jeu s’appellera Casino Culture, une sorte de Trivial Pursuit axé sur la géographie et l’histoire française mais avec une composante qui rend le jeu encore plus passionné : le pari.

« À la télévision, on se rend compte que les émissions sur le patrimoine ont une très bonne audience. En revanche, j’ai découvert qu’il n’y avait rien en termes de jeux. Le mien permet de tester ce que les gens auront retenu en regardant toutes ces émissions et de donner envie d’aller visiter les sites. Quant à l’aspect pari, je me suis inspiré de la belote coinchée que j’ai découverte à la montagne. L’ambiance des parties était extraordinaire, justement parce que les joueurs faisaient des mises. »

Avec le statut d’auto-entrepreneur, il se lance dans un long travail de recherche sur Internet. « Au départ, je voulais que les 2700 questions soient établies par des guides interprètes partout en France. Mais, je me suis vite aperçu que ce serait difficile à mettre en œuvre. Alors, je m’y suis mis tout seul. » Département par département, il consulte un nombre incalculable de sites web pour identifier les lieux les plus visités aussi bien par les Français que par les étrangers.

 

Le jeu des découvertes 

 

Contrairement au Trivial Pursuit, les réponses ne se réduisent pas à une simple phrase au dos de la carte. Un volumineux ouvrage vendu avec le jeu compile les réponses aux 2700 questions. Tout en restant relativement concis, le livre apporte des informations culturelles enrichissantes, et chaque réponse est traduite en anglais.

La montagne est une autre passion de Michel Monvoisin qui est un grand adepte de l’escalade, de l’alpinisme ou du ski de randonnée. Il envisage d’ailleurs de décliner son jeu sur le thème des massifs français. « Mais, avant il faut déjà rentabiliser celui-ci ». Pour cela, il lui faut réussir à vendre les 3000 exemplaires qu’il a fait fabriquer par trois entreprises françaises : France Cartes (à Nancy), Ferriot Cric (Mussy-sur-Seine dans l’Aube) et l’imprimerie Paton (dans l’Aube).

 

La sélection de Casino Culture

Toutes nos autres marques

 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,